10 EUROS LE KILOMETRE POUR UNE JOURNEE A LA MER

 Soutenez les professionnels de l'IURC qui participeront au marathon de Paris en faveur des enfants hospitalisées.

Objectif : récolter 3800 € pour financer une journée à la mer.

Participez au financement de ce beau projet sur la plateforme Ulule : https://fr.ulule.com/marathon-paris-laric/

Merci pour votre soutien et votre générosité !

 

 À propos du projet

Des professionnels de l’Institut Universitaire de Réadaptation Clemenceau et leur entourage se mobilisent pour les enfants hospitalisés afin de leur permettre de participer à une journée à la mer exceptionnelle : l’Handuro.
Organisée par les Hôpitaux Berckois et de nombreuses associations sportives de la Côte d’Opale, les activités sportives ne manqueront pas : équitation, golf, quad, accrobranche, boxe, pétanque, handbike, cerf-volant, zodiac, scooter des mers, jetski, canoé, plongée, baptême en avion, voile, etc. soit plus de 40 activités proposées autour du site du Centre de Réadaptation Fonctionnelle Jacques Calvé de la Fondation Hopale.

Neuf salariés de l’IURC lancent ainsi une phase de collecte de dons pour l'association l'ARIC ( http://www.asso-aric.fr/ARIC/Accueil.html ) en se donnant pour défi de réaliser le marathon de Paris.
Sur le principe de 10 euros le kilomètre, le fonds obtenu permettra de financer le voyage des enfants vers les plages Berckoises pour cette journée de l’Handuro !

Comment faire un don ? Rendez-vous sur la plateforme sécurisé Ulule : https://fr.ulule.com/marathon-paris-laric/

Vous pouvez recevoir un reçu fiscal, sur demande, auprès de l'association l'ARIC via le mail suivant : aric.clemenceau@gmail.com

A quoi va servir le financement ?

Ce financement permettra de financer le voyage et les frais d'hébergement des enfants et accompagnateurs pour la journée de l'Handuro organisée par les Hôpitaux Berckois et de nombreuses associations sportives de la Côte d’Opale.

Le surplus, permettra à l'ARIC de poursuivre les autres activités sportives, éducatives et culturelles proposées aux enfants hospitalisés tout au long de l'année.

Il s’agit par ce biais de veiller à l’épanouissement des jeunes et à leur ouverture au monde extérieur malgré leur maladie ou leur situation de handicap.